League Magnus SaxoPrintfanseat

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
Application Rapaces de Gap sur Google Play Android Application Rapaces de Gap sur App Store iOS     

 

Temple de la renommée

Les Gapençais qui ont porté le maillot tricolore (équipe de France sénior)
   
Charles Libermann

Charles Libermann

Dés son arrivée dans le quartier, la patinoire de la Blache allait devenir le terrain de jeu de Charlot. Une progression rapide le propulsa en équipe une puis en équipe de France avec une participation aux JO de Grenoble en 1968, ce fut le premier Gapençais a participer aux Jeux Olympiques. En 1982, après 20 ans de bons et loyaux services, il quitte la compétition pour se consacrer uniquement à la formation des jeunes. Sa voix résonne tous les mercredi matin à la Blache depuis.. 1975 !

Philippe Rey

Philippe Rey

Philippe est un vrai petit gars de la Blache, il a fait tout son hockey mineur du côté de Gap avant de passé la plus grande majorité de sa carrière à Chamonix où il formait avec Luc Tardif un duo redoutable. Son sens du jeu et ses talents de buteur faisaient de lui un pilier de l’équipe de France. Il fut meilleur joueur français en 1979 et plusieurs fois meilleur buteur du championnat. Il s’occupe actuellement du hockey dans la station d’Orcières-Merlette.



Bernard Cal

Il fut des deux titres de champion des années 70, international en cadet et junior, il le fut également en senior.

Il apportait à chaque fois sa pierre à l’édifice des succès gapençais. Après un court intermède dans la ville haute à Briançon, il retourna à Gap pour y finir sa carrière.

Georges Libermann

Georges Libermann

Capitaine indéboulonnable du hockey gapençais, il formait avec son frères Charles et Dany Galland un trio sympathique mais aussi un des plus dangereux du hockey de l’époque. Attaquant fin, adroit et doté d’un tir précis, il possédait également un excellent sens du jeu. Il fréquenta l’équipe de France après que son frère eu quitté celle-ci.

Alain Vinard

Alain Vinard

Joueur avec un cœur « gros comme ça », Alain était sur la glace un vrai compétiteur, accrocheur et battant. Il quitta le club en 1973 pour rejoindre Caen, club qu’il mena jusqu'à la première division.

Il rejoignit ensuite la côte basque à Anglet (ville où il vit toujours) où il occupa durant de longues saisons le poste d’entraîneur. Il est également CTR.



Daniel Galland

Daniel Galland

Attaquant de son état, Daniel formait avec Georges Libermann et Alain Vinard un trio mémorable dans le hockey mineur ou il fut champion dans pratiquement toutes les catégories. Il fréquenta l’équipe de France entre 67 et 71 mais il rata les Jeux de Grenoble. Il se consacra ensuite durant plusieurs saisons à la formation des jeunes.

Il occupe actuellement le poste d’adjoint au sport à la ville de Gap.

Dominique Pelloux

Dominique Pelloux

Dominique formait durant les deux conquêtes du titre de champion la ligne la plus dangereuse du championnat avec Alain Chabot et Richard Peterson. Cet ailier volontaire joua en équipe de France durant 2-3 saisons. Il raccrocha à la fin de la saison 1990.

Pour beaucoup d’hockeyeurs, c’est aussi le gérant du premier magasin 100% hockey à Gap.

Robert Oprandi

Robert Oprandi

Réputé pour son puissant lancer et son imposant gabarit, Robert était craint de tous les gardiens.

Il a été double champion de France avec Gap où il passé l’ensemble de sa carrière.

Il s’est également occupé de la formation des jeunes pousses du club pendant de très longues années.

Bernard Combe

Bernard Combe

Fort d’un passé de joueur exemplaire qui le vit plusieurs fois international au poste de défenseur, Bernard est un formateur remarquable : entraîneur du sport étude pendant 20 ans, entraîneur des équipes nationales 16, 18 et 20 ans, il a vu passé bon nombre de joueurs de renom au cours sa carrière, il est encore aujourd’hui Conseiller Technique Régional.

Charly Masse

Charly Masse

Modèle de travail et joueur renommé, Charly vu sa carrière tragiquement s’interrompre en 1986 à la suite d’un match Gap – Villard qui le laissa tétraplégique.

Il est le président de l’Association pour la Promotion du Hockey qui œuvre depuis de longues années pour notre sport. Cette association a organisé le premier tournoi de hockey senior à 3 et organise chaque année depuis 14 ans le plus grand tournoi Européen de hockey mineur, le Trophée des petits champions.

Thierry Chaix

Thierry Chaix

Meilleur joueur français en 1985, plusieurs fois international, après un passage à Briançon, il termina sa carrière à Rouen ou il occupe le poste de président du club, en plus du titre de manager du club de Briançon.

Gilles Chevalier

Gilles Chevalier

Défenseur athlétique et imposant sur le glace, « Totor » Chevalier est également un joyeux drille en dehors. Il partagé sa carrière entre Gap et Briançon où il fit à chaque fois le bonheur des supporters par sa gentillesse. Il fut champion du monde groupe C avec la France.

Ce passionné de course automobile est un rallyman averti.

Bruno Saunier

Bruno Saunier

Il commence le hockey à l’age de 7ans sur la glace Gapençaise pour y faire toute sa formation, il partit ensuite poursuivre sa carrière à Chamonix (4ans) et Briançon (4ans) avant de revenir à Gap en 93 en tant que joueur puis entraîneur-joueur en 94 . Bruno est le Gapençais le plus capé avec 240 selections en équipe de France, 2 olympiades et 6 championnats du monde.

Franck Saunier

Franck Saunier

Fin patineur et technicien hors-pair, Franck est un pur produit du centre de formation Gapençais.

Après avoir fait ses classes à Gap jusqu’en 1989, il partit à Briançon puis ensuite pour Rouen où il participa activement aux « années Dragons ». Il fut élu meilleur joueur français en 1994 et compte une participation aux J.O de Lilehammer ainsi que plusieurs championnats du monde. Il revint à Gap ou il fut champion de D1 en 1996, il arrêta sa carrière en 1999.

 

Et bientôt……….

Christian Pouget – Benjamin Agnel – Laurent Deschaumes – Jean-Christophe Fillipin - Benoit Bachelet – Baptiste Amar.

Les « non-Gapençais » qui ont joué à Gap et porté le maillot tricolore
   
Jean Claude Sozzi

Jean Claude Sozzi

Originaire de Grenoble, gardien de l’équipe de France durant plusieurs années, Jean-Claude arriva à Gap en compagnie d’Alain Bozon lors des saisons 1965-66 et 66-67.

Ses qualités dans les cages furent un atout non négligeable pour l’équipe gapençaise à cette époque.

Alain Bozon

Alain Bozon

Megevan d’origine, Alain Bozon fut le premier joueur professionnel non-étranger au club. Alain a joué à Gap deux saisons de 1965 à 1967 à une époque ou le Gap Hockey Club commençait à se faire un nom. Il fut par la suite entraîneur national.

On dit que son illustre fils Philippe aurait été « conçu » à Gap, info ou intox ??

Jean-François Druel

Jean-François Druel

Arrivé de Caen en 1980, Jean-François était admiré par ses coéquipiers pour son sérieux sur la glace et son envie de toujours bien faire. Gagné par le mal du pays, il joua trois saisons à Gap mais tous le monde se rappelle encore de son passage dans la capitale douce.

Patrice Gervasoni

Patrice Gervasoni

Arrivé de Villard de Lans, Patou su rapidement se rendre indispensable dans la défense Gapençaise à une période où les aigles bleus jouaient les terreurs en National 1A. Il garda la cage Gapençaise durant 6 années avant de partir pour Caen puis Cherbourg.

Larry Huras

Larry Huras

Arrivé de Grenoble en 1982, cet arrière canadien au physique imposant conquis rapidement le public Gapençais. Déjà attiré par le poste d’entraîneur, Larry partit pour Rouen en tant qu’entraîneur-joueur et mena les Dragons à de multiples coupe Magnus. Il fut par la suite tenté par le championnat suisse qui lui réussit tout aussi bien, tant à Zurich, Ambri-Piotta qu’à Lugano où il a déjà conquit 3 coupes d’Europe et un titre de Champion !

Michel Leblanc

Michel Leblanc

Arrivé à Gap en 1980, il ne joua quasiment pas la première année à cause d’une blessure au genou. Il retrouva sa place l’année d’après à une période où les Gapençais reprenaient du poil de la bête.

Il parti par la suite pour Briançon où il brilla de nombreuses saisons, puis il joua à Anglet. Il entraîna encore les diables rouges de 1998 à 2001. Il participa aux J.O d’albertville.

Peter Almasy

Peter Almasy

Arrivé à Gap à l’age de 22 ans avec déjà un sacré palmarès (équipe nationale tchèque junior pendant 4 ans, drafté par Toronto, deux ans en ligue pro aux Etats-Unis), il intégra rapidement l’équipe de France après avoir été naturalisé. Il fit par la suite les beaux jours de Briançon puis de Nice avant d’entamer sa carrière d’entraîneur à Rouen, Viry puis Nice depuis cette saison. Il a participé aux J.O d’Albertville et à plusieurs championnats du monde.

Steve Woodburn

Steve Woodburn

Après avoir effectué son junior majeur à Montréal, Steve arriva à Gap à l’age de 22 ans en 1986, il quitta le club deux ans plus tard pour suivre son compère Larry Huras à Rouen ou il glana de nombreux titres avant de poursuivre sa carrière en Allemagne. Il revint à Rouen en 1999.

Il a été international a de multiples reprises.

Patrick Daley

Patrick Daley

Arrivé des Français Volants de Paris lors de la saison 1987-88, Patrick ne passa qu’une saison sur les bords de la Luye avant de partir pour Rouen la saison suivante avec ses compatriotes franco-canadiens Woodburn et Huras.

 
Les entraîneurs et joueurs étrangers qui ont marqué la vie du club
   
Camille Gelinas

Camille Gelinas

Canadien arrivé au début des années soixante, allait en peu de temps donner le goût du hockey à bon nombre de jeunes pour la plupart issus de la Blâche. Son talent et son ingéniosité à communiquer, son savoir allaient bien vite porter ses fruits. Les résultats ne se firent pas attendre ; Gap devint dans les années 70 abonné à un bon nombre de finales nationales et décrocha plusieurs titres de champion de France dans toutes les catégories.

Zdenek Blaha

Zdenek Blaha

Cet entraîneur arrivé en 1975 de Tchécoslovaquie, mettait l’accent, dès son arrivée à Gap sur l’entraînement « professionnel » de ses joueurs, la discipline et le jeu collectif. Les résultats ne se firent pas attendre et Gap décrocha le titre de champion de France dès 1977 et le conserva en 1978. Il entraîna les bleus jusqu’en 1980.

Richard Peterson

Richard Peterson

Originaire d’Edmonton, Richard arrive à Gap en 1976, très vite intégré dans l’équipe, il allait devenir le meilleur buteur du championnat; avec ses exploits individuels à chaque partie, il enflammait à lui tout seul le chaudron de la Blâche.

Alain Daigle

Alain Daigle

Jamais Gap n’avait connu un joueur de ce calibre ! Ce joueur évoluant en NHL à Washington a décidé à 28 ans de prendre une année sabbatique pour venir en France, à Gap en Novembre 1980. Joueur réputé au Canada pour mettre de l’ordre sur la glace et pour son puissant lancer. Son slap, à Gap, les gardiens s’en souviennent ! Sa seule présence sur la glace donnait confiance à une équipe de Gap au plus bas….

Roland Cloutier

Roland Cloutier

Originaire de Rouyn-Noranda au Québec, Roland Cloutier a évolué 2 saisons en NHL à Detroit. Suite à une blessure (mâchoire cassée), il a du mettre un terme à sa carrière professionnelle au Canada, sa petite taille ne l’aidant pas à retrouver sa place au plus haut niveau. Débarqué en France, il joua 1 saison à Tours et passa 6 années à Gap. Joueur très impressionnant par sa vitesse de patinage, il fut 2 années meilleur buteur du championnat de France.

 
Les autres personnalités marquantes du hockey gapençais
   
Jean Ferrand

Jean Ferrand

Il a commencé sa carrière comme gardien de but en 1946 au club dans lequel il a toujours été licencié. Jean a consacré une grande partie de sa vie aux sports de glace, président du club de 1950 à 1971, membre du CNHG de 1961 à 1969, membre du comité directeur de la FFSG de 1962 à 1990, président du CNHG de 1969 à 1984, vice-président de la fédération de 1972 à 1984 et président de 1984 à 1990 et enfin, membre du conseil de la ligue international de hockey sur glace de 1982 à 1986.

Jean Ferrand nous a quitté le 11 Novembre 1990. En souvenir de ce Gapençais, grand serviteur des sports de glace, la patinoire de Gap a été rebaptisée patinoire Jean Ferrand.

Laurent Bellet

Laurent Bellet

Le monsieur hockey de France télévision, c’est lui !

Il a effectué tout son hockey mineur du côté de la Blache avant de partir pour Nîmes avec de nombreux Gapençais partis tenter l’aventure dans le club du Gard au début des années 80.

C’est également l’un des spécialistes du vélo lors du Tour de France.

 

Roger Brown

C’est le fondateur du hockey gapençais en 1937, il a donné son nom à l’actuelle patinoire.